Projet saule

Description du projet

Le projet consiste à implanter une culture de saules à croissance rapide d’une superficie de quatre hectares qui sera utilisée comme « filtre végétal » pour la valorisation et l’épandage par irrigation des eaux usées du centre de traitement de boues de fosses septiques et de compostage des matières organiques de la MRC du Rocher-Percé à Chandler.

La parcelle visée pour l’implantation de la culture de saules est située à proximité du centre de compostage, sur un terrain appartenant à la Ville de Chandler, soit le site de l’ancien LES de Chandler (fermé vers 1987). Les eaux usées seront épandues uniformément sur toute la culture de saules par un réseau de conduites d’irrigation goutte-à-goutte entièrement automatisé.

Pourquoi?

Ce projet permettra de minimiser, voire d’éviter, le transport par camion-citerne des eaux usées générée au centre de compostage de la MRC du Rocher-Percé vers la station d’épuration des eaux usées (étangs) de la Ville de Chandler. Le transport par camion-citerne est le seul mode de gestion des eaux usées actuellement autorisé. Cependant ce mode de gestion est coûteux et présente des contraintes techniques importantes. Le projet d’irrigation d’une plantation de saules permettra également la revégétalisation du site de l’ancien LES.

Par ailleurs, les tiges de saules, qui repoussent rapidement à partir de la souche après une coupe, seront récoltées périodiquement, à tous les deux à quatre années, pour être transformées en copeaux qui seront utilisés comme matériau carboné et structurant au site de compostage de la MRC.

Le projet bénéficie d’une aide financière du Fond municipal vert (FMV) de la Fédération des municipalités canadiennes (FCM) pour la réalisation d’un projet pilote permettant d’optimiser l’exploitation de la plantation de saules irriguée pour le traitement (valorisation) des eaux usées.

Source texte : Solinov
Source photo : Jardin botanique de Montréal