Pourquoi recycler?

Environ 4 000 tonnes de matières recyclables en provenance de la MRC du Rocher-Percé et de la MRC de La Côte-de-Gaspé sont traitées au centre de tri de Grande-Rivière. Chaque tonne de matières recyclées permet de réduire la quantité de ressources naturelles utilisées. Allez-y, recyclez!

Pourquoi recycler?

Plusieurs bonnes raisons!

  • Pour réduire la consommation de matières premières en créant de nouveaux produits avec les anciens
  • Pour maintenir un nombre important d’emplois dans la région
  • Pour réduire les coûts associés à la gestion des matières résiduelles

Qu'advient-il avec les matières que je mets au bac bleu?

Les matières que vous disposez au bac bleu sont traitées au centre de tri de Grande-Rivière. Le centre accueille les matières en provenance de la MRC du Rocher-Percé et de la MRC de La Côte-de-Gaspé. Par la suite, les matières sont triées, puis expédiées en ballots chez les recycleurs. Ensuite, elles sont vendues pour fabriquer d’autres biens. Et le cycle recommence!

Est-ce que les matières que je dispose au bac sont effectivement recyclées?

Toutes les matières acceptées au bac bleu sont effectivement recyclées. Cependant, le centre de tri de Grande-Rivière reçoit des matières qui ne devraient pas se retrouver dans le bac bleu. Ces matières sont appelées des contaminants. Environ 5% des matières reçues au centre de tri est constitué de contaminants.  Il s’agit de déchets ou de matières organiques par exemples, qui devraient plutôt être mises au bac brun ou au bac vert.

Quel est l'impact du recyclage pour la région?

La filière du recyclage a des retombées importantes pour la Région. Le centre de tri de Grande-Rivière embauche une dizaine d’employés. Également, les Ateliers Actibec, une entreprise d’économie sociale desservant la clientèle commerciale, embauche près de 20 personnes. Recycler, c’est payant pour la communauté!

Qu'advient-il avec le verre?

Bien que le verre soit une matière problématique pour l’ensemble des centres de tri au Québec étant donné la valeur négative de cette matière, le centre de tri de Grande-Rivière a toujours récupéré cette matière et ne l’a jamais dirigé à l’enfouissement.

À partir de l’hiver 2017, le verre accueilli au centre de tri sera conditionné sur place en différents sous-produits. Pour en savoir plus, consultez la page suivante.